J'expédie chaque début de semaine, les commandes réglées jusqu'au vendredi. La plupart des commandes sont expédiées en enveloppes à bulles et déposées par le facteur dans votre boîte aux lettres.

Reprise des envois cette semaine : Bonne rentrée à tous !

Elevage des Killies. Poissons d'eau douce des aquariophiles. Imprimer cette page

L'élevage des killies

La famille des killies contient une vaste variété de poissons très divers. Nous avions eu dans notre club un exposé d'un killiphile. Ce sont de magnifiques poissons, qu'en général on ne trouve pas souvent dans le commerce et lorsqu'il y en a, ils sont mélangés. Chaque mare de notre terre, contenant des killies, a une espèce différente. Le killiphile pur, s'engage à ne pas marier les espèces afin de sauvegarder "les types purs". Ceci permet d'avoir dans le monde une banque d'espèces souvent en voie de disparition dans la nature qui est dûe à la destruction des milieux naturels, à l'asséchement des mares, à la pollution...

Je ne suis pas spécialisée dans les killies bien qu'ils m'intéressent. Ils ne sont pas exigeant, juste un petit aquarium, à température ambiante, sans filtre, suffit. Je n'ai pas encore de photos, mais je pense qu'une bonne âme m'en enverra ! Voici quelques articles que vous m'avez envoyé sur les killies.

Informations sur les killies :

Les poissons de cette famille vivent dans les eaux de tous les continents à l’exception de l’Australie. On peut les trouver dans des milieux extrêmes tels que mares temporaires, flaques, champs inondés, caniveaux... A la différence des poissons cypriniformes, auxquels ils ressemblent, ils ont des mâchoires bordées de petites dents et une bouche protractile ; ils n’ont ni barbillons, ni nageoires adipeuses. Chez un grand nombre d’espèces, les oeufs peuvent survivre à l’assèchement alors que les adultes meurent ; cette particularité peut d’ailleurs être exploitée dans les échanges entre aquariophiles, les oeufs pouvant aisément voyager à sec, par la poste ! Selon le type de développement des oeufs, on divise ces poissons en 3 catégories :

a) Des poissons vivants dans des milieux jamais asséchés, dont les oeufs ont un développement continu, en milieu aquatique.

b) Des poissons vivants dans des “eaux périodiques“ (eau s’asséchant par période), chez lesquels le développement des oeufs est interrompu par une ou plusieurs diapauses. Selon les espèces, on peut observer une première interruption du développement embryonnaire après la fécondation, qui dure jusqu’à l’assèchement total du milieu, l’augmentation du taux d’oxygène qui découle permettant alors une reprise du développement ; la deuxième période de diapause intervient lorsque l’embryon a atteint un certain stade de développement, et dure jusqu’à ce que l’eau revienne, entraînant une baisse du taux d’oxygène qui déclenche la phase finale du développement, suivie d’une éclosion rapide.

c)Un groupe d’espèces habitant des milieux ou le dessèchement est incomplet ou irrégulier, qui montrent un développement embryonnaire intermédiaire, inclinant vers l’une ou l’autre des catégories définies ci-dessus.

Coco67
Nom scientifique : Aphyosemion australe
Nom commun : Cap Lopez
Famille : Cyprinodontidae
Origine : Afrique de l’ouest
Taille : 6 cm le mâle
4 à 5 cm pour la femelle
Dimorphisme sexuel : La femelle est plus petite que le mâle
Incubation : 15 jours sans diapause
Paramètres de l'eau: Température 23 à 24 ° C
PH 6,5 à 7
TAC inférieur à 4°
 

Astuces pour la reproduction des killies

On dispose une grille sur le fond du bac. On sépare les sexes une semaine avant le frai.
Les reproducteurs doivent ensuite être laissés ensemble pendant une semaine ; ils fraient facilement. On n’enlève la grille de protection qu’après l’éclosion de tous les alevins.
Dés que les jeunes poissons atteignent 2 cm, on les place dans un aquarium plus grand ; on peu abaisser progressivement la température à 20°. La croissance est rapide et les jeunes mâles sont sexuellement mûrs au bout de trois mois.
Méthode de Coco67

Méthode de reproduction des killies de Notho

Il utilise pour la plupart des killies la méthode du mop.

Qu'est-ce qu'un mop ?

C'est de la laine synthétique, de préférence foncée, avec laquelle ont fait des fils qui pendront dans l'eau.

La technique :
Vous prenez par exemple un livre, nous avons pris une BD, elle ne sera pas abîmée c'est juste pour servir de guide. Vous encerclez d'une vingtaine de tours de laine, soit dans la hauteur, soit dans la largeur suivant la grandeur du bac où il sera installé.
Vous inserrez entre le livre et les brins de laine un autre morceau pour faire un noeud, par exemple dans le haut du livre. A l'autre bout, vous coupez tous les fils et vous obtenez une espèce de pompon dégarni !
Il faut donc installer un couple de killies dans un petit bac à part (ex 20 litres), nu, sans sable, avec le mop. Ce mop sera maintenu avec le noeud coincé dans par exemple une boîte de pellicule photo pour faire flotteur, ou un bouchon en liège. Donc cela fait un pompon avec les fibres dans l'eau.  (s'il y a des bulles d'air dans la laine, pressez pour les faire partir sinon la laine va flotter).

Bien nourrir le couple avec la nourriture vivante, tout ce que vous avez (ils adorent les larves de moustiques entre autre). Ils mangent toutes les espèces de proies vivantes!
Si la femelle était déjà prête à pondre (un gros ventre), la parade commencera tout de suite...

S'il sont bien nourris, les killis ne mangeront pas leurs oeufs.
Le lendemain, vous pouvez sortir le mop, essorez-le au dessus de l'aquarium (les oeufs ne risquent rien). Il faut les attraper dans le mop avec une pincette, suivant l'espèce, ils peuvent se trouver tout en haut du mop, au milieu ou même en bas.
Les mettre dans un fond de bouteille en plastique découpée (avec par exemple un tout petit peu de riccia) et avec 2 à 3 cm d'eau de l'aquarium de ponte.
Suivant l'espèce, il est parfois nécessaire d'y ajouter une solution anti-fongique pour éviter la moisissure des oeufs.
Mettre ce fond de bouteille à flotter dans l'aquarium pour garder la température.
Replacez le mop avec le couple de killies.
Renouveler l'opération tous les deux jours, car les killies pondent pratiquement chaque jour.
Vous verrez le développement si les oeufs ne deviennent pas blancs(moisissure).
C'est intéressant d'observer l'évolution de l'embryon au microscope.
Les Nsukas chez nous ont mis deux à trois semaines avant de sortir de leurs oeufs, à température ambiante.
Nos Nsukas venaient de chez Notho. Nous avions fait la même chose avec des Australes oranges mais les oeufs ont moisi à chaque fois...

Pour savoir si telle ou telle espèce peut être traitée ainsi, il vaut mieux s'adresser à un killiphile confirmé. Il y en a plusieurs qui fréquentent le forum.

petit mop pour la reproduction de killies
Voici un mop avec des oeufs de killies

Une question ou un commentaire sur les  killies

Rédigé en Juillet 2004






Derniθre modification le 07/02/2015

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.4